Les marchés boursiers dans le rouge, conséquence de la Crise en Ukraine.

Les marchés boursiers dans le rouge, conséquence de la Crise en Ukraine.

L’aggravation de la crise en Ukraine a eu des conséquences ce lundi sur l’ensemble des marchés mondiaux. Les bourses européennes et américaines ont connu un net recul.

Ainsi, la bourse de Francfort a connu un recul de 3,44%. La bourse de Paris a dévissé quant à elle de 2.66%. Londres a limité la casse avec un recul de 1.66%.

Ces reculs sont à relativiser avec le plongeon de la Bourse de Moscou qui a connu une baisse de 10%.
A l’inverse, ce sont les valeurs refuges qui ont gagné en valeur. En temps de crise, les gens investissent dans les valeurs solides. Ainsi, l’or a atteint sa plus grande valeur depuis octobre et a atteint 1355 dollars l’once.

Pétrole boosté.

La crise Ukrainienne a dopé la valeur du pétrole qui a pris plus de 2% en un jour. Les inquiétudes viennent du fait que l’Ukraine est un passage obligé dans les exportations de gaz vers l’Europe. En cas de crise continue, il se pourrait que la Russie arrête ses exportations de gaz et de pétrole. Les investisseurs anticipent et du coup l’or noir est plus demandé et gagne en valeur.

Avis de la rédaction :

La semaine boursière risque d’être assez agitée. La situation en Ukraine reste préoccupante. Or, il s’agit d’un enjeu très important. Les marchés détestent les incertitudes. Il risque donc d’y avoir beaucoup de fluctuations durant cette semaine boursière. Ces fluctuations pourraient faire le bonheur des day traders. Pour les autres, attendez quelques jours afin d’avoir un peu plus de stabilité avant de commencer à investir. Des opportunités vont certainement se créer et de bonnes affaires seront à réaliser.

En résumé, si vous aimez le risque, vous pouvez investir maintenant. Aussi non, attendez quelques jours que les marchés retrouvent leur équilibre.

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • Print

Posted in: News

Donnez votre avis (0) ↓

Donnez votre avis

Translate »
Print