Investir en bourse : Juncker et Tsipras commencent leur réunion à Bruxelles.

Investir en bourse : Juncker et Tsipras commencent leur réunion à Bruxelles.

Le président de la Commission européenne (CE), Jean- Claude Juncker, et le nouveau Premier ministre de la Grèce, Alexis Tsipras, ont entamé aujourd’hui leur réunion où l’on attend que le leader de Syriza partage ses propositions pour restructurer la dette du pays.

Suite à la réunion aucune conférence de presse n’est prévu et Tsipras se déplacera immédiatement au siège du Conseil européen, en face de la CE, afin de rencontrer le président de cette institution, le polonais Donald Tusk.
Le Premier ministre grec rencontrera également à nouveau le président du Parlement, Martin Schulz, qu’il a déjà rencontré à Athènes la semaine dernière.

Tsipras expliquera aux autorités européennes les plans détaillés de son gouvernement sur l’avenir de la Grèce qui ne reconnaît pas comme légitimes les créanciers formés par la Commission, la Banque centrale européenne (BCE) et le Fonds monétaire international (FMI) et aspire à restructurer la dette. Juncker lors d’un discours au Parlement européen ce mardi, a annoncé qu’il répétera le même message déjà transmis à Tsipras lors de deux conversations téléphoniques.

« Évidemment nous devons prendre en compte l’expression démocratique des Grecs, mais ceux qui ont remporté les élections doivent également prendre en compte les convictions des autres Européens », a déclaré le président de l’exécutif de l’UE.

En outre, il a répété que la Grèce « a démocratiquement exprimé ce que le pays souhaitait. Il y en a d’autres qui ont fait de même en Europe », mais a également averti que l’UE « ne changera pas tout » suite à sa victoire aux élections grecques.

Il a admis qu' »il sera nécessaire de faire quelques ajustements à nos politiques » et en ce qui concerne l’austérité que combat Tsipras et qui n’est pas une fin en soi et qui « provoque des problèmes sociaux qui sont préjudiciables à la cohésion sociale ».

En parallèle à la tournée européenne de Tsipras, son ministre des Finances, Yanis Varufakis, se réunit aujourd’hui à Francfort (Allemagne) avec le président de la BCE Mario Draghi, qui présenteront leurs nouvelles propositions concernant la dette et la croissance économique.

Athènes préconise un « accord de pont » jusqu’au 1er Juin, dans lesquelles la BCE promettrait de continuer à fournir des liquidités au système financier grec dans des conditions favorables.

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • Print

Posted in: News

Donnez votre avis (0) ↓

Donnez votre avis

Translate »
Print